Bécherel et Dinan

[English Below] Je me fais plaisir en me baladant dans ma chère Bretagne.  Il n’y a pas longtemps encore, il faisait encore bon et beau.  Alors, j’en profite, je n’hésite pas et je vais me promener.

Les destinations : Bécherel et Dinan.

Retour sur une journée Bretonne au soleil et en stop. Je me déplace régulièrement en stop, j’adore ça. Hop un sac, et je suis prête.

Levée de bonne heure, je suis larguée, auprès du Roazhon Park, par un papa squatteur, content, d’avoir de la compagnie pour aller au travail. Il me dépose à quelques pas de son travail auprès d’un pont et d’une bâtisse rénovée. En pierre, les volets et petites barrières rouges, recouverte en partie d’une glycine, le mélange est harmonieux et apaisant. Rennes recèle de ces petits endroits peu connus qui mettent de bonne humeur en les découvrant. Cette maison en fait partie. Je reste collée devant quelques instants qui durent, en fait, trente minutes.

Direction la bretelle de la 4X4 voies pour aller vers Bécherel et Dinan. Après trois petites minutes d’attentes, oh chance !, un céramiste amateur et passionné de Dinan m’accueil dans sa voiture. Il rentre chez lui après une nuit de travail sur Rennes. Je lui dis que je vais visiter Bécherel, et qu’ensuite je vais à Dinan. On parle céramique et pigments mais aussi d’histoire de Bretagne. Il connaît très bien le coin et me dépose directement à la cité du livre après 20 minutes de route.

Une découverte tranquille de Becherel, je fais le tour en deux petites heures, incluant une bonne pose dans un jardin avec vu les alentours. L’endroit, de par le fait qu’il surplombe les environs, était une place forte. La bourgade de 700 habitants ne paie pas de mine et pourtant :

Retour sur l’Histoire de la Bretagne : la petite ville fait partie de l’histoire de la Bretagne. Son château, en tout cas, est au cœur des conflits de la guerre de succession de Bretagne. Pris par Hugh de Calveley, un anglais en Août 1350, il est transformé en citadelle. Il faudra attendre 24 ans et trois sièges menés par Bertrand du Guesclin pour que les troupes anglaises cèdent et se rendent en 1374.  Il ne reste plus, aujourd’hui, que les remparts symboles et vestiges du passé Breton. Maintenant Bécherel se fait appelé la cité du livre mais ça c’est une autre histoire.

Retour à la réalité, ma « Petite Scotte » (traduisez mascotte) prend la pose avec ses grandes oreilles et son adorable T-shirt jaune, sur un tronc au cœur de la ville. Je remets mon sac sur le dos, Ma Scotte dans la poche et c’est reparti.

Scenarii, bis repetita, trois minutes d’attentes et je tombe sur John. Il est géobiologiste ou géobiologue. C’est-à-dire qu’il travail avec les pierres et leurs influences. Il aide à rétablir l’équilibre des énergies dans les maisons ou les êtres. C’est aussi un collectionneur de minéraux. On se dirige vers Dinan. Je vois pour la première fois des pierres comme un œil céleste ou encore un cristal vogel à 24 faces. J’apprends que la Labradorite, jolie pierre verte que j’ai autour du cou, offerte par une amie, à des propriétés protectrices contre les mauvaises ondes que les gens peuvent dégager. Je l’accompagne un bout de route, on va prospecter deux magasins de minéraux. Un sandwich plus loin, on se promène dans les rues de Dinan. La souris au T-shirt jaune reprend la pause sur les remparts.

John me laisse sur le bord du GR34 que je commence à arpenter à côté du Port de Dinan. Je longe le canal pendant trois heures, les gens sont surpris de me voir avec mon sac à dos. Je croise ma dernière rencontre de la journée une Cheftaine qui s’exerce à la marche. Elle m’emmène au supermarché le plus proche et on fait quelques courses. Elle me dépose à côté du menhir penché de Saint Samson sur Rance où j’établie mon campement pour la nuit…

I’m travelling in my  lovely Brittany !  It brings me great pleasure.

Destinations : Bécherel and Dinan. 

There are not long ago, it was still good and beautiful. So I take this opportunity, I didn’t hesitate and I’ll walk.

Returns on a day in Brittany with sun and hichhiking. A bag and let’s go, i’m ready.

rise up early, i dropped to the Roazhon Park, by a squatter dad, happy to have company to go to work. he leaves me at few step from his work nearby a bridge and renovated  building. Stones, red shutters, red barriers, partly covered with wisteria. Mix is pleasant and soothing. Rennes conceals those little know places that bring good mood by discovering them. This house is one of them. I stay in front of here 30 minutes.

Direction Highway to go to Bécherel and Dinan. After three short minutes of waiting, oh luck, a passionate  ceramist from Dinan welcomes me in his car. He goes home after a night of work. I told him that I will visit Bécherel and Dinan. We talk about ceramics and pigments,  about history of Brittanny. He knows well this part of the region. He lets me on the city of the books after 20 minutes.

A quiet Becherel discovery, I walk around during two hours. I take a break in a garden with a great view of the surroundings. This town was a stronghold. Bécherel don’t look extraordinary but it is.

Brief look at the history of Brittany : its castle is at the heart of conflicts in the war of succession of Brittany,  was conquered by Hugh Calveley, an Englishman, in August 1350. he transformed it into a citadel. It was not until 24 years, and Three sieges, led by Bertrand du Guesclin,  that British troops yields in 1374. Ramparts remains, today,  as relics and symbols, the past of Brittany.

Now Bécherel is called the city of the book but that’s another story. Back to the present, my « Little Scotte » (my mascot)  poses with her large ears and his adorable yellow T-shirt, on a trunk in the heart of the city. I take my backpack, Mascot in the pocket and go again.

Scenarios, bis repetita, after three minutes of expectations i meet John a geobiologist.
John and I come across. It is geobiologist or Geobiologist. He works with stones and their influence and powers. He helps to restore the balance of energy in homes and beings. He is also a mineral collector. I see, for the first time, stones like celestial eye or vogel crystal with 24 faces. I hear that Labradorite, (nice green stone that I have around the neck, offered by a friend), have protective properties against the bad vibes that people can emit. I accompany him few hours, we will prospect two mineral stores.

A sandwich later, we walk the streets of Dinan. the little mouse takes a break and poses on the ramparts. John leaves me on the edge of the GR34 that I start to pace beside the Port of Dinan.

I walked along the canal for three hours, people are surprised to see me with my backpack. I cross my last meeting of the day a Chieftain exerted walking.
She takes me to the nearest supermarket and we did some shopping. She drops me near the leaning menhir of Saint Samson sur Rance where I established my camp for the night.

D’autres photos sur Pinterest/ more pictures on pinterest :

Et pour en savoir plus/ more information :
http://becherel.com
http://www.dinan-tourisme.com

Publicités

4 réflexions sur “Bécherel et Dinan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s